2-3 mai 2013 : Sortie à la Combe aux Prêtres

L'entrée par Rochotte.

L’entrée par Rochotte.

Suite à l’annulation de la venue des deux équipes de pompiers et à une
météo désastreuse sur les régions qui nous intéressaient, nous avons
décidé de remplacer la semaine de bivouac sous la pluie par deux jours à la combe au prêtes. Le rendez vous était à 8h à Bombon, nous sommes partis presque à l’heure pour arriver quelques heures plus tard sous un superbe soleil à Francheville.

Il était prévu de réaliser une traversée croisée. Nous nous sommes donc divisé en deux groupes de quatre pour équiper d’un coté Rochotte et de l’autre l’entrée habituelle.
Ce fut fait en quelques heures, les cordes furent laissées dans la cavité exception faite des cordes aux entrées, retirées pour prévenir tout accident.

Au pied de chaque puits le niveau de l’eau était bien plus élevé que lors de nos précédentes visites. Du coté de la combe, les rochers habituellement émergés étaient cachés par le courant, laissant à penser que la partie étroite éloignant de la rivière était complètement sous l’eau.

Du coté Rochotte même constat, eau très haute mais une partie du réseau restait accessible.

Le soir, nous avons dormis dans le lavoir, le beau temps s’était transformé en une pluie modérée mais incessante.

Cette pluie qui a durée jusqu’au lendemain a donné lieu aux inondations exceptionnelles sur la ville de Dijon.
Le lendemain deux groupes réduits partirent chercher les cordes restées en place. A la combe, une malheureuse Salamandre tombée au fond du puits fut sortie et sauvée. Du coté Rochotte une courte exploration fut improvisée et tout fut désinstallé pour la fin de l’après
midi. Christophe nous appris par la suite que la crue était vicennale.
Une sortie limitée par la pluie mais très conviviale et dans la bonne humeur.

Ce contenu a été publié dans Spéléologie, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.