[2018-03-24] Stage MAVIC. Module d’Assistance à Victime Inter Commission

Reaumont. W-e du 24/25 mars, avec Bernard, Franck, Sébastien, Damien et  Arnaud

Ce we, cinq membres du club ont décidé de participer au Stage MAVIC.
Organisé par Vincent à coté de Grenoble nous étions présents au rendez-vous le samedi matin.
Départ le vendredi soir avec une arrivée dans la nuit, certains ont préféré coucher au pied du camion de 4h à 7h…

Il s’agit d’un stage Fédéral encadré par Vincent (DE canyon), Tintin
(conseiller technique, pompier) Matthieu (médecin) et un conseillé technique
national.

L’objet de ce stage était la gestion d’un accident sous terre ou en canyon. Comment gérer la victime, la déplacer ou pas, comment stopper un saignement ou réduire une facture, comment poser une attelle, faire une civière de fortune, installer un point chaud, remplir une fiche de secours ou appeler les secours.
Qui peut faire quoi, et comment gérer une situation d’urgence sans
précipitation ni générer un sur-accident.

Nous étions une vingtaine de participants, quelques professionnels, des fédérés impliqués dans le spéléo-secours et beaucoup d’un haut niveau sportif.

Samedi matin présentation du stage et début des explications des gestes à faire, des situations à gérer.
Photos, vidéos, mise en situation des intervenants. Tout est richement
illustré.

Tous les thèmes abordés  sont dans le livret secours que le club a déjà acquis il y a quelques années.

Il demande quelques explications car les informations sont précises mais assez denses.

L’après midi différents ateliers par groupe de 5 sur le parking du gite :
-       Mise en sécurité et déplacement d’une victime, brancardage
-       mise en PLS, déplacement  et retournement d’une victime
-       réalisation d’un point chaud
-       réduction d’une fracture, pose d’une attelle.

Dimanche matin, mise en situation dans une carrière sur deux scenarios par
équipe, encadrement par un superviseur qui va nous laisser nous tromper…
-       Sébastien fait une chute en fin de canyon, fracture et plaie bien ouverte. Nous installons un point chaud et appelons l’hélico
alors que nous sommes à 20 minutes de la voiture et que Sébastien peut quant même marcher…donc, cinq  à faire la même erreur… le plus simple étant de soulager la victime et de la sortir en auto secours.
Merci à Tintin pour son indulgence:-).
-       Deuxième scenario, Damien chute au fond d’une cavité à 10 heures de l’entrée dans une traversée, fracture de la jambe avec déplacement, tout ça dans un chaos de blocs.

On sera à peine moins mauvais :-) .
Après pose des attelles et installation du point chaud, deux
restent auprès du blessé et les deux autres partent prévenir les secours.
Une fois à l’extérieur et en contact avec les pompiers, ils
réalisent que n’ayant pas pris la topo de la cavité laissée avec le blessé, ils ne connaissent ni son nom, ni sa localisation… les secours ne pourront venir facilement…nous allons perdre Damien qui était un gentil garçon, sortant de l’enfance, trop jeune pour nous laisser… :-) . Chère leçon.

Donc plein de bonnes erreurs qui nous permettront d’apprendre. L’après midi, débriefing et retour sur Melun pour 21h.

Donc stage de qualité par la compétence et la pédagogie des encadrants. Indispensable à faire, ou à refaire, pour tous pratiquants.

En résumé :
-       avoir un bidon de secours,
-       savoir se servir de tout ce qui est dans le bidon : attelle, drogues, pansements…
-       avoir un point chaud fonctionnel,
-       prendre son temps dans la mise en sécurité de la victime, on n’est plus à une heure prêt pour ne rien oublier et ne pas prendre de risques supplémentaires,
-       faire à attention à soi et aux autres, ne pas continuer à s’engager quand on sent que les choses pourraient mal tourner, savoir faire demi-tour, évaluer ses compétences et son niveau de fatigue.
-       espérer que cela n’arrive jamais, sinon [missing part].
Nous avons le projet d’organiser une journée secours au viaduc pour vousfaire partager nos expériences du we.

Nous n’avons pas réussi à nous débarrasser de Sébastien qui est toujours là malgré ses retards:-).

Ce contenu a été publié dans Canyoning, Formation, Spéléologie, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.